De l’obligation d’informer l’automobiliste

  De l’obligation de concurrence offerte par le Règlement Européen découle naturellement une obligation d’information du consommateur. Si des assertions « négatives » sont imposées par certains constructeurs (en dehors du constructeur, point de salut !), il est possible de couvrir globalement l’information sur la conformité des pièces utilisées par la mention :

« Toutes nos pièces sont d’origine ou de qualité certifiée selon le Règlement Européen en vigueur, faisant l’objet d’une garantie nationale dans le réseau constructeur ou d’une prise en charge identique auprès de l’ensemble des ateliers de notre groupe »

et d’indexer les références concernées qui feront l’objet d’une mise en oeuvre de garantie par votre intermédiaire.

→  Pour compenser cette restriction géographique de garantie, une remise de prix peut-être appliquée sur les pièces ne provenant pas du constructeur.

  • Inscription à la newsletter

    captcha

    la politique de confidentialité d'Euromotor (RGPD)